ben-laden-1 copie

Voyons, d’un point de vue géopolitique,  l’état de notre bonne vieille terre :

En surface, des terroristes menés par Ben Laden détruisent le World Trade Center. En réaction, innombrables échos dans le monde néolibéral. Les USA crient vengeance, votent un Patriot Act leur permettant d’espionner qui ils veulent, y compris leurs alliés, sans l’autorisation de quiconque. Ceci fait, ils foncent en Afghanistan, puis en Irak. On s’aperçoit alors que les attentats ont sans doute été le fait des Américains eux-mêmes, aidés par le Mossad israélien : les tours avaient été minées au préalable, les preuves préétablies, l’enquête ne fut qu’une mascarade.

Maintenant, depuis les profondeurs du globe, on se rend compte que l’invasion de l’Afghanistan avait pour objectif non pas la chasse à Ben Laden, puisque ce dernier était au Pakistan sous protection de forces pro-américaines, mais la construction d’un pipeline entre ce pays allié et le Turkmenistan, suffisamment suspicieux vis-à-vis de la Russie pour qu’on lui fasse confiance. De là, plus qu’à passer en Géorgie, pays voisin de la Turquie, et à nous le pétrole, et à nous la puissance, et à nous les dollars.

Revenons à la surface : un commando de l’armée américaine encercle la résidence de Ben Laden à Abbottabad, fait sauter les grilles avant de se débarrasser de l’ennemi public numéro un, puis de le faire disparaître en mer. Là aussi des doutes. Oussama fut-il vraiment tué ? Et le Ben Laden des vidéos étaient-il le véritable Ben Laden ? Et le véritable Ben Laden a-t-il véritablement existé ? Autant de questions destinées à demeurer sans réponse.

Restons quelques instants encore à l’air libre : invasion de l’Irak sur un mensonge avoué quelques années plus tard, pendaison de Saddam Hussein, établissement d’une démocratie irakienne qui vole aussitôt en éclats sous la pression d’Al Qaeda, survivance terroriste de Ben Laden. Et maintenant le califat intégriste, le bordel en Lybie, les révolution et contre-révolution syriennes avec, cerises sur gâteau fumant, d’une part les événements d’Ukraine, de l’autre le conflit palestino-sioniste…

Ne trouvez-vous pas que tout cela fait désordre ?

Et ne songez-vous pas que les Américains n’ont entrepris de telles manœuvres que dans le but de faire plier la Russie avant qu’elle ne ruine le dollar ?

Et que tout cela prépare une troisième guerre mondiale ?

Et que notre capitaine de pédalo nous enfonce bille en tête dans un bourbier dont seule pourra nous tirer une révolution mondiale ?

Et que peut-être, malgré qu’on le prenne pour un tyran bien que son peuple le soutienne, et malgré nos innombrables réticences, et passant outre au qu’en-dira-t-on, nous devrions soutenir Poutine ? Et avec lui soutenir la Chine, l’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud dans leur objectif de foutre le dollar en l’air ?

Parce que le dollar, nous, on s’en fiche. On a l’euro, et l’euro nous protège !

.