04 août 2008

Mégalo dingo - première - le décor

                                                                                un jour, avec tout ça…                                      ... [Lire la suite]
Posté par curiosofurioso1 à 10:53 - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 août 2008

Kenavo !

En délire grandissant, en absolue frénésie depuis trois mois, depuis l’ouverture de ce blog. A cause des Sarko-Berlusco et de leurs cliques médiatiques et financières, à cause de Buster, à cause maintenant de Nicéphore, caricature de ma personne et fils nourricier de Maman Apostoli. Je vais donc délaisser mon blog durant quelques jours, histoire de me refaire une santé mentale dans la récolte de tomates et de pommes de terre que j’ai plantées à la sueur de mon front, ainsi que dans la peinture de la salle d’eau dont je viens de... [Lire la suite]
Posté par curiosofurioso1 à 11:48 - Commentaires [11] - Permalien [#]
01 août 2008

Buster, le retour

     Une image qui me traverse l’esprit, inspirée par les C.I.Ottes d’Uncle Balthazar, que je tiens ici à remercier, et que j’embrasse…     Sur la place Tien’An-men, au centre de Pékin pavoisée, sur la plus haute marche du podium, devant la foule innombrable des Chinois (Tibétains exclus) et des peuples d’un monde qui en oublie pour une fois ses querelles (chacun a dû déposer les armes aux pieds des 100 000 fonctionnaires d’un service d’ordre ignorant les pots-de-vin), Buster en personne, dans toute sa... [Lire la suite]
Posté par curiosofurioso1 à 16:32 - Commentaires [4] - Permalien [#]
31 juillet 2008

FUREUR !

     Deux questions à 100 yuans, avant d’aller retrouver Buster — et en vous priant de m’excuser pour cette interruption dans le bon déroulement de ses affaires : comme vous, j’ai eu la chique coupée à l’annonce de la nouvelle que les dirigeants cacochymes de la dictature « communiste » chinoise, avec l’accord du Comité Olympique International, faisaient main basse sur le net pour des questions de sécurité…     Question, donc :    1 / Combien les maffieux du C.I.O. ont-ils touché non seulement... [Lire la suite]
Posté par curiosofurioso1 à 10:35 - Commentaires [8] - Permalien [#]
30 juillet 2008

Buster et Colombine — L'acharnement à l'extase

                                Moi qui suis l’homme, Buster, le mâle, je prends en charge le feu, le pain, le grain et son transport en sacs, Colombine quant à elle s’occupant de couture, de jardinage, de fructification et de pâtisserie. Le linge nous le lavons ensemble, ensemble récoltons, et pour le reste chacun s'emploie à ce que bon lui semble, sans concession surtout. En effet, contrairement à ce que pense le Quai... [Lire la suite]
Posté par curiosofurioso1 à 14:52 - Commentaires [5] - Permalien [#]
29 juillet 2008

Le chemin de l'extase

Pablo Gargallo Le Prophète     Du calme, mon chéri, et surtout de la méthode. Si en redescendant tu cherches à droite et que tu ne trouves rien, c'est que ton blouson fut balancé à gauche. Tu le trouveras donc sur ta droite en remontant, à moins que tu ne l'aies manqué dans la descente a cause que ta raison a sombré dans le pastis, ou dans la remontée, avec dans ce cas obligation de repartir à zéro ou de dormir dans le foin, au fond du trou normand. Cependant ne te tracasse pas, Buster, mon lapin, mon ... [Lire la suite]
Posté par curiosofurioso1 à 10:04 - Commentaires [5] - Permalien [#]
27 juillet 2008

Oserai-je ?

     Nota :  Buster est la carricature de l'auteur, Nicéphore la caricature de Buster. Maman Pestalozza fut la nourrice de Nicéphore.     J'aimerais, mais je n'ose… alors ose, toi qui es l'homme, et viens, viens vite me retrouver… pas d'ami plus d'amant… seule affreusement dans mon grand lit glacé… merveille que ta maison, as-tu déniché cette baignoire, l’y as-tu installée ?  La lune est pleine et ronde, d'apparence immobile mais tournant en secret, laiteuse et nous guettant à l'aplomb du... [Lire la suite]
Posté par curiosofurioso1 à 12:30 - Commentaires [6] - Permalien [#]
26 juillet 2008

La surprise

Pierre Bonnard - nu bleu (détail)     « Rapplique dare-dare », me bigophone Georges un soir à onze heures. Je crois à une plaisanterie mais l'animal insiste, une surprise me dit-il, et me voici en pleine obscurité dans son capharnaüm, à me demander… quand un grattement sur une persienne… Aperçu d'une silhouette féminine par la porte vitrée, chuchotements, rires étouffées, et je vois Georges réapparaître en slip, me faire signe de me déloquer vite fait, m'entraîner vers sa chambre… Présentations à tâtons, dans... [Lire la suite]
Posté par curiosofurioso1 à 16:58 - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 juillet 2008

A propos de "La vache !"…

… réponse à toutes.     Heureux de vos réactions, vous ne pouvez savoir ! J’étais à la fois fier et assez peu satisfait de mon texte, mais autre chose à faire que de passer des heures à le peaufiner, alors je l’ai mis en ligne sans plus me creuser la tête…     Maintenant que je le relis avec 24 heures de recul, je lui trouve des tas de petits défauts que je supprimerai peut-être, dans le sens d’une économie de mots, en particulier d’articles. En effet le « car du pain sur la planche“ du début me semble lourd.... [Lire la suite]
Posté par curiosofurioso1 à 09:48 - Commentaires [5] - Permalien [#]
21 juillet 2008

La vache !

        Hier dimance, réveil 7h, la forme.     Blogger ? Pas envie !     Beau soleil du matin, air frais, vivifiant.     Vivifié suis-je, donc jardiner bricoler vais-je, pain sur la planche : salle d’eau à carreler, légumes à pailler…     Jardin d’abord, avant que le soleil ne cogne… Café tartine, sortir voiture et foncer  champs, enfourner dans des sacs paille abandonnée par moiss’-batt’, fourrer sacs dans voiture et repartir, mais pas en direction du jardin,... [Lire la suite]
Posté par curiosofurioso1 à 22:40 - Commentaires [10] - Permalien [#]